Archives de la catégorie : Actualité

WineLab : l’évènement du printemps

Le WineLab s’installe le 2 juin prochain au Carreau du Temple à Paris. A l’initiative de Michel Bettane et Thierry Desseauve, cet évènement nous ouvre les portes des nouvelles grandes tendances des vins de nos régions et d’ailleurs.

winelab

Dédié à tous les amateurs, professionnels et passionnés du monde du vin, le WineLab mettra en lumière les nouvelles générations de vignerons et leurs talents à travers une sélection hors des sentiers battus et très pointue :

Quelques chiffres : 150 vignerons et professionnels, 380 vins sélectionnés, 35 vins élus « Prix Plaisir » et 4 Master Class, et 1 lieu sublime : le Carreau du Temple.

Toutes les infos ici

Au plaisir de vous y croiser le 2 juin !

Publié dans Actualité | Tagué , , | Commentaires fermés sur WineLab : l’évènement du printemps

Première mondiale : nos vins enfin respectés !

Les variations de températures altèrent la Qualité d’un vin, nous le savons bien. Or, entre son lieu d’élaboration et son lieu de stockage définitif, le vin est amené à voyager dans des conditions qu’il est souvent très difficile de connaître.

C’est pour répondre à ce problème que la société eProvenance a mis au point un système simple et ingénieux permettant de « tracer » l’histoire de nos caisses de vin en température, en hygrométrie ainsi qu’en géolocalisation sur une durée de 15 ans. Basé sur un capteur RFID-NFC combiné à un portail web, il devient très simple de s’assurer de la « bonne provenance » d’une caisse de vin.

Caisse intelligente du domaine Ponsot

Le domaine Ponsot, emblématique domaine bourguignon, est aujourd’hui pionnier dans l’utilisation de ce système, comme l’explique Laurent Ponsot :

Une filière logistique « propre » et respectueuse d’un produit vivant – tel est l’enjeu de cette innovation. Les amoureux des belles bouteilles en seront les premiers bénéficiaires !

 

Publié dans Actualité | Tagué , , | Commentaires fermés sur Première mondiale : nos vins enfin respectés !

La Provence autrement !

La Provence est pour beaucoup synonyme de rosé. A juste titre au vu des progrès réalisés par ces vins depuis une dizaine d’années. Mais ce joli coin de France est également un magnifique creuset pour l’élaboration de grands vins blancs et rouges. Le déjeuner – dégustation, organisé au restaurant Laurent – tout près de l’Elysée – nous en a apporté la preuve.

Restaurant Le Laurent

Etaient réunis pour cette célébration, le Château Fontainebleau, le Château La Coste, La commanderie de Peyrassol, le Château Romanin et le Château Sainte Roseline.

Le Château Fontainebleau est un Coteaux Varois en plein renouveau depuis 2009 et son rachat par Jean-Louis Bouchard. Passés en biodynamie en 2013, les 12 ha de vignes (20 000 bouteilles) sont aujourd’hui choyés par la jeune et brillante Valérie Courrèges. Son premier millésime de blanc, la cuvée Louis Baptiste 2013 est un très joli vin, délicat, équilibré et harmonieux (19 euros TTC). En rouge, sur des sols très particuliers, riches en oxyde de fer, cette cuvée exprime une fraîcheur et un équilibre remarquables sur le millésime 2012 (22 euros TTC).
www.chateau-fontainebleau.fr

En Coteaux d’Aix, le Château La Coste s’étend sur 123 ha de vignes (700 000 bouteilles). Une autre dimension donc, ce qui n’empêche pas ce domaine d’être certifié bio depuis 2009 et d’être en conversion biodynamie depuis 2013. Autre atout de ce domaine dynamique, sa relation avec l’art et l’architecture : chaque année, Patrick McKillen le propriétaire, permet à de talentueux architectes et designers tels que Jean Nouvel, Paul Matisse, Tadao Ando et encore bien d’autres de s’exprimer sur place. Côté vin, Le Grand Vin de Château La Coste 2011 blanc  (25 euros TTC) est doté d’une belle structure et d’une amertume (70 % de vermentino) bienvenue qui lui confère une grande fraîcheur. C’est un vin de gastronomie. Son cadet se montre plus fin et souple. Il est un parfait partenaire du jaune d’œuf coulant sous un « tortelli », « bouillon poulette » et truffes noires.
www.chateau-la-coste.com

jaune d'oeuf coulant sous un tortelli_bouillon poulette_truffes noires

Prenons de l’altitude avec La commanderie de Peyrassol en appellation Côtes de Provence. Sur les contreforts du massif des Maures, cette commanderie templière fondée au début du XIIIème siècle abrite un cuvier moderne au design flamboyant. En 2012, le Château Peyrassol blanc (11 euros TTC), à base de rolle (90%) est un vin immédiat et gourmand. Parfait à l’apéritif.
www.peyrassol.com

Autre domaine engagé en biodynamie (depuis 1988), le Château Romanin en appellation Beaux de Provence. Récemment rachetée par Anne-Marie et Jean-Louis Charmolüe, anciens propriétaires du célébrissime Château Montrose à Saint-Estèphe, la propriété de 250 hectares compte 60 hectares de vignes plantés de cabernet-sauvignon, grenache, mourvèdre, syrah, cournoise, rolle et cinsault. Les quatres rouges du domaine sont délicieux, depuis « Le mas de Romanin » jusqu’à la cuvée « Le cœur de Romanin », goûté sur le millésime 2007 et partenaire ideal du pot-au-feu aux truffes.
www.ChateauRomanin.com

Pot-au-feu aux truffes

Lieu touristique parmi les plus visités de la région, propriété d’Aurélie Bertin, le Château Sainte Roseline en AOP Côtes de Provence – Cru Classé. On peut y découvrir la Chapelle de Sainte Roseline, lieu de culte renommé abritant de très belles œuvres de Chagall et Giacometti. Créé par le Pape Jean XXII au XIVème siècle, le vignoble s’étend sur 108 ha. En rouge, la cuvée « La Chapelle Sainte Roseline » sur le millésime 2009 (39 euros TTC) est un grand vin de garde, concentré et précis. Le millésime 2007 dégusté sur le pot-au-feu était superbe !
www.sainte-roseline.com

Pour conclure, je souhaiterais souligner l’engagement et la simplicité des hommes et des femmes qui s’attèlent à conduire ces cinqs domaines vers l’excellence. Rendez leur visite, ils partageront avec vous leurs vins et leur région.

 

Publié dans Actualité | Commentaires fermés sur La Provence autrement !

Opération Carte sur Table 2013

Carte sur Table, c’est l’occasion rêvée d’accéder à 15 très Grands Vins de Bordeaux à prix très doux, dans des millésimes prêts à boire. L’opération se déroule dans 19 restaurants prestigieux du 1er au 31 décembre 2013.

Au programme, entre autre : château Haut-Bailly 2002, château Giscours 2004, château Cos d’Estournel 2004, château Lynch-Bages 2000, château Mouton Rothschild – Aile d’Argent 2010 et – excusez du peu – château Lafite Rothschild 2001 (à 520€) et pour la première fois, château Haut-Brion 1998 à 450€, et château d’Yquem 1995 à 220€.

carte sur table
carte sur table

La liste des restaurants partenaires est disponible sur le site : http://www.cartesurtable.fr/

Publié dans Actualité, Au restaurant | Tagué | Commentaires fermés sur Opération Carte sur Table 2013

Grand Tasting 2013 : un très bon millésime

Au Grand Tasting on boit, mais on boit bien ! La crème des domaines français (et transalpins) s’y retrouve pour proposer à l’amateur éclairé comme au béotien curieux l’excellence mise en bouteille.

Grand Tasting

A retenir cette année, la fulgurance des vins du domaine Valentin Zusselin. Le pinot noir Bollenberg « Harmonie » 2010 est d’un raffinement et d’une élégance extrême. Il nous rappelle par là-même que l’Alsace est également une terre de rouges. Avec le Gewurztraminer Bollenberg Sélection de Grains Nobles 2009, on touche au sublime : l’immense richesse du vin est parfaitement équilibrée par un beau fil acide. Les arômes nous emportent dans des contrées exotiques que l’on ne souhaite plus quitter. Vous doutiez qu’un Sélection de Grains Nobles puisse désaltérer ? Alors essayez ça d’urgence !http://shop.zusslin.com/

Parmi les bons moments, notons aussi la dégustation des Pinots noirs de Nicolas Rossignol (un Volnay 1er cru Chevret au sommet), les bulles d’Ayala, l’élégance des vins du domaine Foradori, la justesse de la cuvée Les Eclats du domaine Mirabel en Pic Saint Loup, et les Roussillon de l’ami Modat qui m’épatent chaque année un peu plus.
http://www.nicolas-rossignol.com/
http://www.champagne-ayala.fr/
http://www.elisabettaforadori.com/
http://www.trinquefougasse.com/cave/domaine/domaine-mirabel.html
http://www.domaine-modat.com/

Vivement l’année prochaine !

 

Publié dans Actualité | Tagué , , , , , , | Commentaires fermés sur Grand Tasting 2013 : un très bon millésime

Gagnez des entrées pour le Grand Tasting 2013 !

Le Grand Tasting est tout simplement la plus belle dégustation de France ouverte aux amateurs. Ce rendez-vous annuel se tiendra cette année les 6 et 7 décembre, au Carrousel du Louvre.Grand Tasting 2013

Que diriez-vous de gagner le précieux sésame, vous offrant l’accès aux plus grands vins de France et du monde ?

Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de répondre en commentaires à la question suivante (et de laisser votre adresse e-mail !) :

« Quelle est la particularité du millésime 2012 au Château d’Yquem ? »

A.     Il n’existe pas

B.     Il ne sera distribué qu’en Chine

C.     Son étiquette comportera la mention « Vin Nature »

A vos réponses … 10 entrées sont à gagner !
Toutes les infos sur le site : www.grandtasting.com

Publié dans Actualité | Tagué | 26 commentaires

Une fin d’année 2013 riche en salons et dégustations

Novembre et décembre offrent comme à l’accoutumée de belles opportunités de découvertes bachiques, au travers de nombreux salons et dégustations. En voici une sélection :

Samedi 16 novembre 2013
« Les artisans bourguignons »
Avec Frédéric Cossard, Alice et Olivier de Moor, Thomas Pico, Philippe Valette, Nicolas Vauthier, Jean Yves Bizot, Dominique Derain, Pascal Roblet Monnot, Luc Pavelot, Damien Coquelet, Jean Foillard, Georges Descombes, Jean Paul Thévenet, Charlie Thévenet et Claude Maréchal
http://www.cavesauge.com/

Samedi 16 et dimanche 17 novembre 2013
« VinSurVin Fait Salon »
Péniche le Marcounet (Pont Marie)
40 Quai de l’hôtel de ville, 75004 PARIS
Samedi: 10H00-20h00
Dimanche: 10h00-18h00
Entrée: 10€
http://www.vinsurvin-blog.com/2013/10/30/vinsurvin-fait-salon/

Samedi 16 novembre 2013
Salon Culture et Vins de France
Salle des fêtes de Saint Germain les Corbeil
Une belle sélection avec entre autres Jean-Hugues Goisot, Clos Lapeyre, Domaine Berthoumieu, Château la Fleur Cailleau et Paul Barre (Ne jamais manquer une rencontre avec Paul Barre !)
http://www.cultureetvinsdefrance.org/

Samedi 23 novembre 2013
« Le salon des outsiders » (tout est dans le titre !). Organisé par Jean-Marc Quarin.
Ou comment tordre le cou à l’idée (trop) répandue qu’un excellent bordeaux est forcément cher.
Au « 8 Valois »
8 rue Valois
75001 Paris
http://lesalondesoutsiders.com/index.html

Dimanche 24 novembre 2013
« Les Passeurs de Vins » sur la Péniche du Cercle de la Mer
Port de Suffren, au pied de la tour Eiffel (entrée sous le pont de Bir-Hakeim)
Domaines présents : Clos de l’Elu, domaine de l’R, Damien Laureau, domaine du Seigneur, château de Fosse Sèche, domaine de Belle Vue)
http://www.domainedelr.com/actualites

Du jeudi 28 novembre au lundi 2 décembre 2013
Le salon des vignerons indépendants – Porte de Versailles
Un classique qu’il faut préparer avec soin
http://www.vigneron-independant.com/auxsalons/recherche.php?changesalon=182&salon=Paris
Une sélection intéressante : http://www.vinplaisir.fr/selection-salon-vignerons-independants-paris-guide/

Vendredi 6 et samedi 7 décembre 2013
Le Grand Tasting
L’incontournable, l’immanquable ! Nous en reparlerons dans quelques jours …
http://www.grandtasting.com/

Publié dans Actualité, L'acheteur | Tagué | Commentaires fermés sur Une fin d’année 2013 riche en salons et dégustations

Foire au vins Lavinia… c’est parti !

Comme tous les ans, la sélection Lavinia à l’occasion de la foire aux vins est ultra pointue. Mêlant découvertes à moins de 10 euros, cuvées appréciées des amateurs éclairés et étiquettes renommées, chacun y trouvera son bonheur.

Voici mes coups de cœurs, dégustés avant l’ouverture des portes !

Pour commencer, des bulles, avec le Champagne Chartogne Taillet cuvéee Saint-Anne (22,40 euros). Regroupant les 3 cépages champenois, cette bouteille offre un plaisir immédiat, par son équilibre et sa fraîcheur.

Autre coup de cœur, cette fois sur des sentiers bien connus, le Champagne Larmandier Bernier cuvée Latitude Premier Cru (28,50 euros). Doté d’une belle tension, adossée à un fruité pur, ce vin festif par excellence ravira les amateurs.

En blanc, le Saint-Romain domaine de Chassorney Combe Bazin 2011 (22 euros), déjà évoqué dans ces pages à l’occasion d’une belle soirée au Jeu de Quilles rue boulard, est un classique parmi les meilleurs vins « natures ». Expressif, charnu et nerveux, c’est une bouteille à forte personnalité.

En rouge c’est chez Jean-Baptiste Sénat, en Minervois que nos papilles se remettent à battre ! Sa cuvée l’Ours Bleu 2011 (11,50 euros) est un concentré de plaisir. Sur des notes épicées, de garrigue, le toucher de bouche se fait velouté.

Minervois Senat L'Ours Bleu 2011

 Pour clore cette sélection, LE coup cœur de la foire aux vins, que nous sommes allés chercher de l’autre coté des Pyrénées. Le Ribera del Duero Cesar Munoz Vitisfera 2010 (12 euros) nous a bluffé. Issu de vignes centenaires de la bodega Magallanes et vignifié par le célèbre œnologue Cesar Munoz – qui a notamment travaillé chez Vega Sicilia, ce vin de cépage (100% tinta del pais) offre de superbes arômes de fruits noirs et de fines notes animales. En bouche, le grain de tannin est fin, l’équilibre et la buvabilité exceptionnels pour une bouteille issue de ces latitudes.

Ribera del Duero Cesar Munoz Vitisfera 2010

Vous l’aurez compris, la sélection Lavinia pour cette foire au vin d’automne est au plus haut niveau. Ca commence aujourd’hui !

Publié dans Actualité, L'acheteur | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Balade autour du monde

C’est à une invitation au voyage à laquelle nous fûmes conviés en cette « magnifique » (!) soirée pluvieuse de juin.

La balade commence en Argentine, avec un Torrentes Vinedos de la Posada 2012, offrant des arômes de litchi, poivre blanc et poire. Gras et rond, c’est un vin frais, immédiat, manquant peut-être un chouia de tension.

Vinedos de la posada Torrontes 2012

Le vin suivant nous amène en Sicile : La Ferla Inzolia 2012. Belle découverte que ce cépage Inzolia – ou Ansonica en Toscane (http://www.terroirsditalie.com/doc/vin/cepages.aspx?cepage=inzolia&lang=fr) que nous rencontrons rarement. Le nez est sur les fruits blancs (pêche), l’attaque est droite, le vin est vif et nerveux, doté d’une finale amère marquée sans être verte.

La Ferla Inzolia 2012

Nous restons au pays d’Archimède avec un Santagostino Baglia Soria 2011. Succédant à un nez fermé, la bouche présente un profil monolithique. Le vin est rectiligne, on devine un beau raisin, tout d’un bloc, qui demande probablement quelques mois supplémentaires pour jouer sa partition.

Santagostino Baglia Soria 2011

Toujours en Italie, nous abordons les rouges avec un Nero d’Avola Aquilae 2010. Paré d’un rouge cerise peu intense, le vin est sur le fruit, croquant, sur de jolies notes de fraise des bois. C’est très gourmand !

Nero d'Avola Aquilae 2010

Puis la Corse est à l’honneur avec la cuvée Oriu du domaine de Torraccia sur le millésime 2005.  Un nez de petits fruits rouges et d’épices douces ouvre le bal à un palais tout de soie vêtu. Quelle finesse mes amis ! La plus jolie quille de la soirée.

Torraccia Oriu 2005

Retour en Argentine avec un vin tout en puissance et en finesse : le Cobos Malbec 2009. La robe est d’un rouge intense, qui évoque un porto. Au nez, des notes de garrigue, de cuir et d’épices s’entremêlent subtilement. Cette impression de puissance se confirme en bouche sur des arômes de fruits noirs, compotés, mais cela reste très fin et long, sur une finale amère d’une grande élégance. Un très beau vin, qu’il faut attendre au moins 10 ans.

Cobos Malbec 2009

Le voyage ne pouvait s’achever sans une douceur… Elle fût grecque, de Santorin plus exactement. Le Vinsanto 2003 du domaine Hatzidakis se pare d’une robe bistre brun. Au nez, le pruneau à l’eau de vie domine. Le fil acide dû aucépage Assyrtiko apporte un contrepoint nécessaire à la richesse de ce vin . Une belle découverte que l’on peut trouver aux caves Augé : http://www.cavesauge.com/

Vinsanto Hatzidakis 2003

Publié dans Actualité, Les vins | Tagué | Commentaires fermés sur Balade autour du monde

Un jeune homme de 1900 et son grand-père …

Déguster un vieux Porto reste et doit rester un moment rare. Ces bouteilles au potentiel de garde sans limite sont autant d’occasions de nous remémorer nos racines, notre histoire.

En 1900, l’exposition universelle de Paris organisée entre la place de la Concorde et le Champs-de-Mars, accueille des pavillons somptueux. Elle rend hommage au siècle qui s’achève et célèbre le nouveau qui s’annonce riche en découvertes et en progrès techniques. C’est également l’année de naissance du guide Michelin, précieux compagnon des automobilistes gourmands. Au Portugal, l’année est marquée par la naissance de José Maria Eça de Queiros, célèbre conteur et diplomate.

Le Porto Wiese and Krohn 1900 revêt une magnifique robe ambrée, parée de reflets bistre. Au nez, l’amande amère et la noix verte lui confèrent une incroyable fraîcheur. En bouche, l’attaque est vive, la sensation tactile précise et ronde à la fois. La noisette grillée, la noix et le café se disputent la première place en notre palais. Quelle longueur mes amis ! Ce vin est étonnant de vivacité !

Porto 1900 Wiese and Krohn

Quelques dizaines d’années plus tôt, le mois d’avril 1834 est marqué par un épisode sanglant à Lyon : la seconde révolte des canuts dans les quartiers de la Guillotière et de la Croix-Rousse. Au Portugal à la même période, la convention d’Evamorente met fin à la guerre civile portugaise.

Le Porto Wiese and Krohn 1834 présente une robe tuilée foncée. Au nez, on distingue successivement la noix, l’amande amère et les notes fumées. En bouche, le vin est plus massif et puissant que son descendant, peut-être moins fin. Mais quelle jeunesse pour un breuvage de 179 ans d’âge… Il tient debout et défie sans rougir la superbe tarte au chocolat amer maison. Un grand moment de vin et d’histoire.

Porto 1834 Wiese and Krohn 1

Porto 1834 Wiese and Krohn 2

Publié dans Actualité, Les vins | Tagué , , , | Commentaires fermés sur Un jeune homme de 1900 et son grand-père …