Archives de la catégorie : Au restaurant

Opération Carte sur Table 2013

Carte sur Table, c’est l’occasion rêvée d’accéder à 15 très Grands Vins de Bordeaux à prix très doux, dans des millésimes prêts à boire. L’opération se déroule dans 19 restaurants prestigieux du 1er au 31 décembre 2013.

Au programme, entre autre : château Haut-Bailly 2002, château Giscours 2004, château Cos d’Estournel 2004, château Lynch-Bages 2000, château Mouton Rothschild – Aile d’Argent 2010 et – excusez du peu – château Lafite Rothschild 2001 (à 520€) et pour la première fois, château Haut-Brion 1998 à 450€, et château d’Yquem 1995 à 220€.

carte sur table
carte sur table

La liste des restaurants partenaires est disponible sur le site : http://www.cartesurtable.fr/

Publié dans Actualité, Au restaurant | Tagué | Commentaires fermés sur Opération Carte sur Table 2013

Restaurant Les Climats

« Messieurs dames, nous n’avons pas de Champagne à la carte ». C’est ce que vous risquez d’entendre à l’heure de l’apéritif aux Climats, la toute nouvelle table ouverte rue de Lille dans le 7ème arr. Une carte des vins 100% bourguignonne, un chef d’origine vietnamienne – Chi Tam Phan –  passé par Le Ritz, Ladurée et le Mandarin Oriental entre autres, un cadre art-déco superbe, et un accueil impeccable : on devient vite addict de la nouvelle adresse ouverte par Carole Colin et Denis Jamet, déjà propriétaires de « Chez Monsieur » (Royal Madeleine) sur l’autre rive.

salle veranda

Mais qu’est-ce qu’un Climat au fait ? Il s’agit d’un lieu cadastré caractérisé par un type de sol et un microclimat. Et les Climats sont légions en Bourgogne, ce qui se traduit dans le « livre de cave », désignation qui tombe ici sous le sens : 800 quilles de blanc et 2200 de rouge n’attendent que vous !

Les Climats cave

Les accords mets / vins les plus réussis s’invitent dès lors à la fête comme le ni-chaud ni-froid d’époisse aux épices accompagné d’une cuvée botrytisée de Mâcon-Villages du domaine Michel.

assiettes

Bref, il faut y courir avant que les gourmands ne le prennent d’assaut !

LES CLIMATS
41, rue de Lille
75007 PARIS
01 58 62 10 08
www.lesclimats.fr
Ouvert 7/7
Déjeuner : 12h00 – 14h30
Dîner : 19h00 – 22h30

Publié dans Au restaurant | Tagué | Commentaires fermés sur Restaurant Les Climats

Accords et à cris .. au Cristal de Sel

Le Cristal de Sel est situé rue Mademoiselle dans le 15ème arrondissement, à deux pas de la très animée rue du Commerce. Aux manettes, Karil Lopez qui a fait ses classes chez Michel Rostang et au Bristol. En salle, Damien préparait les vins que nous avions apportés.

Début des festivités avec un gewurztraminer 2005 cuvée Théo des sœurs Faller (domaine Weinbach). Sur des notes persistantes de litchi et de fruit exotique, le vin est à la fois rond et frais, sans avoir l’allonge, la vivacité et la fulgurance des plus grandes cuvées du domaine.

Gewurztraminer Weinbach cuvée Théo 2005

L’accord avec le croustillant de gambas à la coriandre sauce aux épices tandoori manque de tension. C’est avec le vin de table de France blanc 2005 de chez Philippe Jambon que l’accord va petit à petit prendre corps. La robe est jaune assez évoluée, l’attaque est vive, mais dans un premier temps, le vin s’effrondre littéralement en bouche. C’est avec les minutes, qu’il va gagner en épaisseur et en ampleur, tout en gardant son acidité et sa force aromatique (acacia, sureau) pour se marier avec justesse au moelleux des gambas et aux épices tandoori.

Vin de table de France Philippe Jambon la grande bruyere blanc 2005

L’accord avec le sablé parmesan et saumon fumé ficelle, ananas et fenouil, s’annonce compliqué tant le plat est multidimensionnel (trop peut-être ..) : acidité du saumon fumé, sucre de l’ananas, salé du sablé parmesan, aromatique du fenouil et de la crème de raifort. Le premier vin à tenter le ballet est le vouvray sec 2006 de chez Huet. Le nez est discret, sur des notes d’agrumes. En bouche, superbe acidité et belle finale amer qui relance le vin. Le vin est cependant dominé par le plat. Vient ensuite le Vin de Pays du Loir et Cher de Julien Courtois, cuvée Esquiss’98. Surprenant au premier abord, oxydatif, sur des notes empyreumatiques marquées (caramel), il parvient à équilibrer la puissance du plat.

Sablé parmesan Huet Courtois

Les rouges ont pour mission de tenir le crachoir à la côte de cochon ibérique, salsifis au parmesan, purée d’héliantis jus corsé.

Avec un nez discret, une élégance, un équilibre, une fluidité et une délicatesse sans égal, le Fonsalette 2000 relève le défi à merveille ! Doté d’une mâche très marquée que contrebalance heureusement une acidité bien présente, ainsi que de jolies notes épicées et de cacao, le vin de table Terre Inconnue cuvée Los Abuelos 2005 est superbe, mais un poil trop musclé au regard de la cote de cochon.

Fonsalette 2000 Terre Inconue 2005 Los Abuelos

Le plateau de fromages se voit offrir un partenaire des plus originaux : un vin de pays de l’Hérault blanc de Léon Barral 1999. La robe foncée, presque caramel annonce un nez oxydatif assez prononcé. En bouche c’est fluide, presque trop. Le manque de tension qui équilibrerait les pâtes dures du plateau de fromage se fait cruellement ressentir.

Leon Baral blanc 1999

Pour terminer la soirée, un biscuit aux noix, crème de citron jaune, compote de datte et sorbet noix engage une discussion des plus agréables avec le Rivesaltes 1976 cuvée Aimé Cazes.

Rivesaltes Aimé Cazes 1976

Le Cristal de Sel
13 rue Mademoiselle
75015 PARIS
Tél : 01 42 50 35 29
http://www.lecristaldesel.fr/

Publié dans Au restaurant | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Accords et à cris .. au Cristal de Sel

Le Baratin – Paris 20ème

Bien sûr le quartier ne paie pas de mine, surtout un soir d’octobre sous la pluie. Mais après l’effort, la récompense n’en est que plus belle…

Nous entamons les hostilités par un vin de Venetie, le Sassaia 2009 d’Angiolino Maule. Vif et tendu, cette bouteille est une jolie entrée en matière – et une découverte.

 

En entrée, la soupe de pois cassés est gourmande. Elle précède un chou farci parfaitement réalisé. Nous l’accompagnons d’une cuvée Chantelée de chez Bernaudeau. Vin nature par excellence, il nous charme par son fruit et sa finesse. C’est long, tendu, presque croquant.

Origine et qualité des matières premières, combinés à une grande maîtrise dans l’élaboration de plats de terroir font du Baratin une adresse vivement recommandable.

Le Baratin
3 rue Jouye-Rouve
75020 PARIS
Tél : 01 43 49 39 70
Métro : Pyrénées

Publié dans Au restaurant | Tagué , | Commentaires fermés sur Le Baratin – Paris 20ème

L’accolade (Paris 17ème)

L’accolade fait partie de ces belles tables, devant lesquelles on passe sans s’arrêter : une façade discrète, un intérieur simple, presque austère. Et pourtant..

C’est à un véritable festival auquel on est convié. Ancien élève de Michel Rostang, Sébastien Altazin élabore une cuisine de haute volée, pour un rapport qualité prix tout simplement exceptionnel (30 euros). L’épaule d’agneau confite, admirablement dressée, fut le must de la soirée. De la cuisine d’enfance sublimée par le talent et la maîtrise..

Le service est discret, mais très attentionné, et toujours souriant.

Coté vin, un choix resserré, mais sûr. Les magnifiques Languedoc Pic Saint-Loup du Clos Marie – en blanc comme en rouge – conversent joliment avec les plats.

Réservation obligatoire.

http://www.laccolade.com/

Publié dans Au restaurant | Tagué , , | Commentaires fermés sur L’accolade (Paris 17ème)

Bourgogne Sud (Paris 9ème) : excellent rapport qualité / prix

Tout près de Saint-Lazare et de Trinité Estienne d’Orves, voici un petit bijou de restaurant proposant de jolis plats de terroir (quenelle de brochet, andouillette de chez « Bobosse », fricassée de grenouilles fraiches, joues de boeuf en bourguignon, …) ainsi qu’une très belle carte de vins du mâconnais et du beaujolais.

Le menu à 23,50 euros est imbattable, l’accueil très chaleureux et le cadre sympathique (bistrot).

Vivement recommandé !

http://www.bourgogne-sud.fr/

Publié dans Au restaurant | Tagué , , | 4 commentaires